Institut du Patrimoine wallon

Stages à destination des communes

Un patrimoine à préserver dans votre commune ?

Des choix d’entretien ou de restauration à adopter voire à exiger ?

N’attendez plus pour agir !

Via son Centre des métiers du patrimoine, l'Institut du Patrimoine wallon propose une offre de formation multidisciplinaire et d'assistance technique aux villes, communes et provinces qui souhaitent conserver, restaurer et valoriser leur bâti ancien. Ainsi, une formation à destination des responsables, des agents communaux et provinciaux peut être organisée à la demande et sur mesure.

Le territoire d'action, les types d'édifices et les publics visés

  • Le territoire d'action : toutes les communes de Wallonie
  • Le type d'édifice est choisi en fonction de : l'intérêt patrimonial de l'édifice, l'intérêt pédagogique de l'élément construit, l'intérêt technique du type d'intervention, l'urgence de l'intervention, la visibilité du projet, la sécurité du chantier.
  • Les publics visés : les élus locaux, les agents techniques communaux et provinciaux, les ouvriers communaux et provinciaux, toute personne souhaitant se former aux techniques traditionnelles de restauration et intervenant dans la restauration du patrimoine architectural ou du bâti ancien.

Les objectifs

Ce type de formation poursuit plusieurs objectifs :

  • apprendre aux ouvriers communaux à ne plus commettre les erreurs classiques sur leur patrimoine et leur bâti ancien (églises, murs de cimetière, murs anciens de soutènement, chapelles, kiosques) ;
  • amener les conducteurs de travaux à mieux vérifier et réceptionner valablement les travaux ;
  • conduire les responsables des communes et les agents communaux à exiger des entreprises auxquelles ils font appel un travail adapté au bâti ancien ;
  • inciter les entreprises qui travaillent régulièrement pour les communes à corriger leur mise en œuvre et à l’adapter aux différents ouvrages du bâti ancien.

Coût de la formation

  • Le cout de la formation dépend de la durée du stage, du nombre de participants et de formateurs intervenant ainsi que de la technique choisie. En accord avec la commune, une convention reprenant les modalités sera signée entre les deux institutions.
  • Le Centre des métiers du patrimoine organise le chantier et finance partiellement l'intervention du formateur (préparation du chantier, prestations de formation et frais de déplacement notamment).
  • La commune, ville ou province participe également financièrement au coût de la restauration notamment pour couvrir les frais liés aux fournitures et aux matériaux et à leur acheminement vers le chantier. Elle s'engage à participer à la bonne organisation et au bon déroulement du chantier. Certaines de nos formations sont agréées par le Conseil régional de la formation (CRF) pour les agents communaux de niveaux D et E.