Institut du Patrimoine wallon

L’appel à projets + 16, des jeunes au service du patrimoine wallon…

 

Du 20 mars au 12 mai, plus de 50 jeunes de 16 ans à 18 ans, provenant  des quatre coins de la Wallonie, vont travailler sur six chantiers, encadrés par des professionnels en conservation et restauration du bâti ancien, en vue de restaurer du patrimoine communal. Ces chantiers s’inscrivent dans le cadre de l’Alliance Patrimoine-emploi, lancée en 2016 par le Ministre Maxime Prévot. Ce plan d’action vise à faire du patrimoine un levier pour le secteur de la construction tout en veillant à l’amélioration de la qualité sur les chantiers patrimoniaux.

 

Ces chantiers ont deux objectifs. En premier permettre à des jeunes issus d’écoles techniques et professionnelles de s’initier de manière concrète à la restauration du patrimoine communal. Encadrés par un formateur professionnel du « Centre des métiers du patrimoine (Paix-Dieu) », ils vont y apprendre des techniques de restauration artisanale pointues qui leur permettront de découvrir un aspect inédit de la construction en Wallonie. Le second objectif consiste à transformer ces chantiers de restauration sur une commune donnée en une vitrine pour les entreprises locales qui sont invitées sur place afin de rencontrer les jeunes en plein travail. Cette opération est un véritable partenariat conclu entre des jeunes désireux d’apprendre un savoir-faire parfois méconnu et une commune soucieuse de son petit patrimoine.

 

Les projets sélectionnés sont les résultats d’un appel à candidatures lancé l’année dernière. Tous les éléments patrimoniaux sélectionnés sont des propriétés publiques (chapelle, murs, monument funéraire…).  Vingt-quatre dossiers sont rentrés pour l’année 2017 et six chantiers ont été sélectionnés :

  • 20 mars – 31 mars : Braives (Prov. de Liège) : le sentier n°25 par la 3e phase de l’IESS Les Orchidées (Hannut)
  • 30 mars – 31 mars et 2 mai – 5 mai : Marche-en-Famenne (Prov. de Luxembourg) : la chapelle Saint-Roch par la  7e professionnelle de l’Institut Saint-Roch (Marche-en-Famenne)
  • 14 avril – 10 mai : Fontaine-l’Évêque (Prov. du Hainaut) : le mur d'enceinte du Parc roi Baudouin par la 4e professionnelle de l’Institut Sainte Marie (Fontaine-l’Évêque)
  • 18 avril – 28 avril : Bassenge (Prov. de Liège) : la chapelle Bodson par la 7e professionnelle de l’Athénée royal de Glons
  • 20 avril – 5 mai Onhaye (Prov. de Namur), le mur du cimetière de Guérin par les 5e et 6e professionnelles du Centre scolaire Cousot (Dinant)
  • 8 mai – 12 mai : Verviers (Prov. de Liège) : le monument funéraire Simon Lobet par la 7e  professionnelle de l’Institut Don Bosco (Verviers)

 

Cette opération est un véritable partenariat conclu entre des jeunes désireux d’apprendre un savoir-faire parfois méconnu et une commune soucieuse de son petit patrimoine. Un nouvel appel à projets a déjà été lancé pour l’année 2018.